La fraise 🍓

🔎 Présentation

💼 D’après les spécialistes, ce “faux”-fruit* à la robe rouge vif et à la couronne verte est connu depuis les premières civilisations** (et bien avant pour certains). Pour cause, le fraisier est une plante très résistante qui peut se développer à l’état sauvage dans la plupart des régions (notamment tempérées) de la Terre d’Allah. On la retrouve sur 5 continents, des deux amériques en passant par l’Europe et l’Afrique du Nord puis par le Proche-Orient pour finir en Asie

💭 *Les véritables fruits du fraisier sont les akènes, ces petits grains parsemés sur la robe rouge.

↪ Chacun de ces akènes contient une graine qui peut donner vie à un nouveau fraisier bi idniLlah

💭 **On aurait trouvé des graines de fraisier dans des grottes datant du paléolithique (millions d’années).

🌿 Elle appartient à la grande famille des Rosaceae du genre Fragaria qui compte un grand nombre d’espèces (elles même avec plusieurs variétés) parmi lesquelles Fragaria vescaqui correspond au Fraisier des bois.

↪ Il semblerait que l’appellation Fraga a été utilisé par les Romains pour mettre en avant son doux parfum (fragrance) et son goût délicat.

🌱 Sa culture en France aurait débuté par transplantation vers la moitié du 14 ème siècle (Grégorien) et fut l’un des aliments préférés des différents rois français.

• L’ancêtre du fraisier le plus cultivé de nos jours est issu d’un croisement entre la Blanche du Chili (une variété de fraisiers avec des fruits blancs et poussant sur le littoral chilien) et le fraisier de Virginie (Fragaria virginiana)

🍃 On le rencontre le plus souvent dans les prairies, les bois, les haies et les buissons.

📆 C’est une plante qui peut vivre plusieurs années (vivace), possédant des tiges souterraines laissant échapper un bouquet de feuilles longuement pétiolées, ses fleurs blanches apparaissent au Printemps jusqu’au mois de Juillet avec la partie comestible (“faux”-fruits rouges) et sa culture en fait une bonne plante “couvre sol”.


🔬 Que contiennent la fraise et les feuilles de la plante ?

◾La fraise (pour 100 g) # données approximatives

🔺️Contient : 90 g d’eau – 0,70 g de protéines – 6,7 g de glucides (sucres)* – 0,28 g de lipides – 1,8 g de fibres – 5 μg de béta carotène –

↪ *La fraise contient du lévulose #permet aux diabétiques de la consommer sans danger inchaa Allah

🔺️ Des sels minéraux : fer (0,273 mg) – sodium (2,64 mg) – phosphore (23,6 mg) – magnésium (13 mg) – potassium (165 mg) – zinc (0,113 mg) – calcium (15 mg) manganèse (0,304 mg) – iode (4,98 μg) – sélénium (0,22 μg) – cuivre (0,03 mg) du soufre, du silice, du brome…

🔺️ Des vitamines : B1-B2 (0,025 mg), B3 (0,55 mg), B5 (0,30 mg), B6 (0,05 mg), B9 folates (65 μg), C (70 mg), E (0,28 mg), K1 (11,1 μg).

🔙 La famille des vitamines : https://telegram.me/BioPhyto/760

👍🏼 150 g de fraises fournissent toute la vitamine C nécessaire pour une journée

🍽 La densité nutritionnelle de la fraise est élevée # aliment riche de première nécessité

▶️ Mais aussi : de l’acide alpha-linolénique LNA (0,065 g), de l’acide salicylique (0,01 g/kg), de la cellulose, des flavonoïdes* (84,5 mg) en partie responsables de sa couleur rouge (anthocyanes, acide ellagique, quercétine, fisétine…)

↪ *Riche en composés phytochimiques # substances phénoliques

🔺️ Les calories : (faible -moyen- élevé) # pour 100 g on a peu près 33 kcal, on peut donc la consommer régulièrement sans risque de prendre du poids.

➖ L’indice glycémique est de 40 sur 110 (faible) / Charge glycémique pour 100 g = 3.07 (faible)

➖ L’indice PRAL : basifiant (faible)

➖➖➖

🍃 Les feuilles du fraisier contiennent en majorité des tanins (ellagitanins, pro-anthocyanosides), des flavonoïdes, des acides organiques (comme la vitamine C), de l’huile essentielle avec des terpénoïdes et du salicylate de méthyle.


Panier de fraises

🍓 Bienfaits in chaa Allah

👊🏼 Sa richesse en anti-oxydants et en vitamines en fait un médicament naturel de premier choix # Raffraichissante et légèrement sucré, la fraise ne laisse pas indifférent.

◾ Parties utilisées : “fruit”, feuille séchée, racines, rhizomes séchés ou sous forme de teinture.


➖ “Dans la stratégie de prévention alimentaire contre le cancer”

  • Nous avons vu plus haut que la fraise contient des polyphénols comme l’acide ellagique et les anthocyanes mais aussi des folates et une très bonne concentration en vitamine C # un atout dans la lutte contre les tumeurs cancéreuses.

》L’acide ellagique est un composé phytochimique capable d’interférer avec le développement du cancer : On en trouve environ 95 % dans la pulpe de la fraise

💭 La variété Orléans est la plus riche

↪ Il prévient l’activation de molécules cancérigènes (perte d’interactions avec l’ADN pouvant induire des mutations à l’origine du cancer)

↪ Il inhibe deux protéines cruciales dans la vascularisation des tumeurs (le VEGF et le PDGF) et interfère avec la formation des réseaux sanguins pouvant alimenter les cellules cancéreuses !

↪ L’acide ellagique augmenterait la capacité de défense des cellules contre l’agression toxique par stimulation du mécanisme d’élimination des substances potentiellement cancérigènes.

↪ Causerait la diminution du nombre de tumeurs de l’oesophage induites par une dangereuse substance cancérigène (NMBA).

》Les anthocyanidines et pro-anthocyanidines

↪ Pouvoir anti-oxydant élevé (et connus pour être efficaces contre le scorbut).

↪ Perturbent la formation de nouveaux vaisseaux sanguins (angiogenèse) qui pourraient alimenter les cellules cancéreuse et pourraient donc contribuer à maintenir les petites tumeurs dans un état latent (en “pause”). # Inhibition des cellules cancéreuses au niveau du colon, de la prostate et de l’estomac.

💭 On en trouve aussi dans le chocolat et la canneberge.

》Les folates

↪ Importants dans la prévention du cancer du col de l’utérus chez la femme

》La vitamine C

↪ Connue pour son soutien dans la lutte contre les maladies liées au vieillissement et le cancer (sein, cerveau, colon, col de l’utérus…) # La “reine” des vitamines.

➖ Dans la grossesse

  • En plus d’être riche en minéraux, la fraise apporte des éléments indispensables pour cette période particulière.

》Développement du foetus

  • Par la présence de la vitamine B9 (folates) et le fait que le besoin en nutriments augmente chez la mère pendant la grossesse la fraise est l’aliment par excellence pour la femme enceinte
  • Les folates (B9) sont très bénéfiques pour le développement du futur bébé et évite inchaa Allah les risques d’autisme.

↪ Les carences de la mère peuvent accroitre le risque d’hypotrophie et malformation du tube neural (moelle épinière) chez le foetus causant le spina bifida.# Prévention malformations congénitales

⛔️ On peut aussi citer les autres risques :

➖ Chez la mère : avortement spontané, décollement placentaire, toxémie gravidique et anémie.

➖ Chez le nourrisson : prématurité

  • La vitamine B9 participe aussi à la formation des globules rouges : un déficit peut entraîner une diminution de leur nombre dans le sang et conduire à une forme d’anémie (qui touche généralement les femmes enceintes).

》Contre les jambes lourdes

Conseillée pour les jambes lourdes car fait partie des fruits riches en vitamine C # favorisent une bonne circulation sanguine.

➖➖➖

💡Quelques infos sur la vitamine B9 (folates)

  • Notre alimentation n’est pas assez “naturelle” et manque souvent de cette vitamine.

↪ Ils interviennent dans la synthèse des neurotransmetteurs.

↪ Ils sont essentiels à la synthèse des acides aminés et de l’ADN, donc à la croissance cellulaire. Ils participent à la méthylation de nombreux constituants de l’organisme et contribuent à la stabilité et à l’expression des gènes. 

↪ Une carence en folates peut provoquer une anémie avec perte de poids, la diarrhée, de l’asthénie (fatigue chronique) et dans une plus grande mesure des troubles du système nerveux (épilepsie, dépression…).

  • Il faut distinguer les folates (forme naturelle) de l’acide folique (forme synthétique)

⛔️ Attention :

↪ En cas de cancer ou de lésion pré-cancéreuse, l’ajout de vitamine B9 non naturelle (acide folique) peut être dangereux # Facilite croissance des cellules anormales.

↪ D’une manière générale, lorsqu’on consomme plus de 200 microgrammes par jour de B9 synthétique (acide folique) pendant une longue période, elle a tendance à s’accumuler sous une forme non métabolisée, indésirable.

  • Les autres sources de vitamines B9 : légumes verts à feuilles, carottes, lentilles, avocats, abricots, haricots, blé complet, oeufs…

➖➖➖

➖ Problèmes cardio-vasculaires et circulation sanguine :

◾ L’acide ellagique intervient aussi à ce niveau ainsi que la fisétine et les anthocyanines

》Combat le mauvais cholestérol

↪ La consommation de fraise diminue le niveau des triglycérides dans le sang, fait baisser des marqueurs du stress oxydatif et diminue la susceptibilité du cholestérol à l’oxydation.

》Contre l’athérosclérose et l’hypertension

↪ Sa richesse en potassium facilite la régulation de la tension artérielle.

↪ C’est son importante concentration en flavonoïdes qui permet de diminuer le risque d’athérosclérose.# obstruction des artères empêchant la bonne circulation du sang.

↪ Elle augmente la fluidité du sang, limitant ainsi la formation de caillots.

➖ Cerveau et maladies dégénératives :

  • Un autre de ses composants (la fisétine) aurait un rôle intéressant dans l’amélioration de la mémoire et dans la lutte d’une maladie neuro-dégénérative qui touche de plus en plus de personnes : Alzheimer
  • Les folates (Vit B9) jouent aussi un rôle important dans la mémoire et dans la prévention des accidents vasculaires cérébraux, coronariens et autres maladies du système nerveux qui peuvent survenir avant même le début de la vieillesse à cause (entre autres) de la malnutrition (nourriture industrielle).

💭 La fraise aiderait à limiter l’oxydation des neurones.

  • La présence de magnésium en fait un fruit bon pour le moral

➖ Les infections :

  • L’acide ellagique confère aussi à la fraise des propriétés anti-bactériennes et anti-virales
  • Le suc de la fraise est aussi bactéricide # selon quantité empêche le développement du bacille de la typhoïde et d’Eberth.
  • Excellente source de vitamine C # aide précieuse pour renforcer le système immunitaire (défenses naturelles)
  • Son action astringente en fait un bon complément dans le traitement d’une angine, de la gingivite et de l’inflammation de la bouche.

➖ Troubles gastro-intestinaux :

  • L’infusion de feuilles de fraisier est indiquée pour traiter les troubles de l’estomac ainsi que les désordres gastro-intestinaux comme les diarrhées

↪ La présence de tanins justifie l’emploi du fraisier dans les cas cités.

  • La fraise est un doux laxatif contre la constipation.

➖ Alliée du foie :

  • C’est un régulateur hépatique
  • Participe au nettoyage du foie et à son bon fonctionnement # drainage des toxines hors du foie

↪ Ce fruit étant diurétique (contient beaucoup d’eau et du potassium), il contribue à l’élimination des déchets traités par le foie # Son aide s’avère donc très utile.

💭 Les anciens disent qu’il faut manger régulièrement des fraises pour avoir un foie en bonne santé.

↪ D’autre part si on associe la fraise (dessert ou avant repas) à un légume qui augmente la production de la bile (comme l’artichaut pris en début de repas), on aura un excellent binôme pour le foie !

  • La fraise contient des substances spécifiques qui agissent sur les cellules hépatiques et stimulent leur régénération 
  • Enfin, la quantité de fibres dans la fraise permet de réguler le transit intestinal (meilleur digestion) et favorise (encore) l’évacuation du reste des déchets par les intestins.

➖ Vision

  • Les antioxydants participent à la bonne santé des yeux et limitent les éventuelles complications oculaires (notamment dans les rétinopathies).
  • L’importante quantité de vitamine C dans la fraise en fait aussi un allié de marque dans l’entretien d’une bonne vision et prévient les pathologies liées à l’oeil.

➖ Nutritive, détoxifiante et réparatrice

  • Parmi les bienfaits des anthocyanines on trouve aussi :

↪ La lutte contre le vieillissement cellulaire # aide à réduire les radicaux libres

↪ Le ré-équilibrage acido-basique du corps humain

  • La fraise fait partie de la famille des fruits rouges :

↪ Facilitent réparation cellulaire

↪ Rechargent l’organisme en nutriments lors des périodes difficiles # reminéralisante

  • Dépuratif et détoxifiant naturel # aide à éliminer les toxines et les déchets
  • Atténue l’inflammation et la dégénérescence cellulaire et la présence des vitamines du groupe B joue un rôle important dans le renouvellement cellulaire

➖ Mais encore…

  • Contre l’asthénie : c’est un tonique naturel, lutte contre la fatigue mais facilite aussi le bon sommeil.
  • Une cure de fraise pourrait être efficace dans les cas de crise de goutte
  • Les feuilles et les racines du fraisier sont également pourvues de propriétés utiles sous forme d’infusions ou cataplasmes.

↪ Elles sont diurétiques, bonnes pour la circulation, luttent contre l’acide urique (la goutte) et l’insuffisance hépatique. Les feuilles en infusion avec celles du Cassis et du Frêne permettent de lutter contre les rhumatismes.

↪ Astringentes, purifiantes et régénératrices (bonnes pour la peau et les cheveux).

  • Contre les calculs au niveau de la vésicule [ou des voies ] biliaires (lithiase biliaire), les tempéraments bilieux et sanguins.
  • Revitalisante : fait maison, améliore le teint et fait office de masque anti-rides (soin naturel pour le visage)

Feuilles de fraisier

🍵 Quelques préparations

➖ Pour entretenir la peau :

  • Voir masque à la fraise

➖ [Interne] Contre diarrhée, troubles gastro-intestinaux, goutte et rhumatismes

↪ Tisane : 1 cuillère à soupe de feuilles de fraisier (ou 1 cuillère à café de racines et rhizomes par tasse d’eau).

  • Faire bouillir 3 minutes pour les feuilles, 5 minutes pour les racines et rhizomes.
  • Laisser infuser 10 minutes.
  • Boire 2 à 3 tasses par jour # en dehors des repas jusqu’à amélioration des symptômes in chaa Allah.

➖ [Externe] Contre angine, gingivite et inflammation buccale

↪ Tisane : (même préparation) en décoction pour racines et rhizomes.

  • Faire des gargarismes avec la tisane à température tiède
  • 2 fois par jour jusqu’à amélioration des symptômes in chaa Allah

➖ Contre les oxyures (vers de l’intestin)

  • Manger 500 g de fraises, le matin à jeûne pendant plusieurs jours

↪ Ne rien absorber d’autre jusqu’à 13h.

➖ Boissons naturelles, salades etc…

  • Smoothie, jus, compote, confiture et salades de fruits.

🚨 Pour finir

◾ La fraise est déconseillée

➖ Pour les personnes atteintes de dermatoses

➖ Pour les personnes qui ont du mal à la digérer. Les intestins fragiles ne supportent pas la lignine (fibre irritante) contenue dans les petits grains (akènes).

↪ Préparer en coulis en prenant soin de filtrer les grains pourrait limiter ce risque.

➖ Elle peut provoquer de l’urticaire chez certaines personnes (boutons)

↪ Car entraîne libération d’histamine.

➖➖➖ Â savoir :

➖ La fraise contient du lévulose, un sucre naturel qui lui permet d’être autorisée aux diabétiques.

➖ On doit la consommer crue de préférence.

↪ On peut ajouter un petit peu de vrai miel liquide

➖ Rincer rapidement sous l’eau de source avant d’enlever le pédoncule. Ne pas les faire tremper car le fruit se gorgerait d’eau et perdrait à la fois sa saveur et ses vertus. 

➖ Elle résiste mal à la cuisson

➖ Ne pas acheter les fraises à l’avance (se conserve mal) # pas plus de 48h dans le bas du réfrigérateur.

➖➖➖

⛔️ Attention :

  • Les fraises font partie des fruits les plus pollués (pesticides et autres), mieux vaut les acheter bio ou les cultiver soi-même.
  • Eviter la crème fraiche et le sucre (raffiné ou non) # Noyer la fraise sous un tas de “déchets” pourrait diminuer son potentiel détoxifiant et ses nombreux bienfaits.
  • Un excès en café pourrait empêcher la bonne assimilation des vitamines du groupe B
  • Quelques fraises à manger est bien meilleur pour la santé que des gâteaux/friandises industriels.
  • Les fraises doivent être mangées à jeûne de préférence.

↪ Pendant la saison, il est recommandé d’en consommer 250 à 500 g par jour.

➖➖➖➖➖➖➖➖➖

🍓 سبحان الله والله أعلم

📚Sources : cours et documents universitaires (Biologie et Nutrition), livres # Dr. Béliveau, Dr. Gingras, M.Pierre, M.A. Mulot, Dr. Valnet, Dr. Marklund, Dr. J-P Curtay et l’encyclopédie des plantes médicinales.

➖➖➖➖➖

✒ Recherche, lecture et rédaction : M. Abû Rahma # ancien étudiant de l’UPMC & N. Abû Talha # étudiant en Nutrition.

➖➖➖

📖 Lire ou relire :

◾ L’orange : https://telegra.ph/Lorange-09-30

◾ L’ananas : https://telegra.ph/Bienfaits-de-lananas-07-25

◾ Le melon : https://telegra.ph/Bienfaits-du-melon-05-12

📰 En savoir plus :

➖➖➖

• Site internet : https://www.bionutphy.com

• Telegram : https://t.me/BioPhyto

• Remarque, erreur ou suggestion : Biophytotelegram@gmail.com

➖➖➖➖➖