• L’oignon 🧅

📜 Histoire

🔎 L’oignon de son nom latin Allium cepa, se retrouve dans de nombreux ouvrages historiques et scientifiques datant de plusieurs milliers d’années.

🗺 Les plus grandes civilisations l’ont utilisé pour ses vertus thérapeutiques, pour maintenir un bon état de santé général et dans l’alimentation. Des sumériens aux gens de Babylone (a) en passant par les assyriens et la dynastie des pharaons, il tenait une place importante.

↪ (a) correspondrait à l’époque où le prophète Ibrahim (que la paix soit sur lui) a vécu.

◾Ancienne Égypte :

  • Des fouilles archéologiques ont permis de découvrir des oignons dans les endroits où on enterrait les personnes (surement pour ses propriétés antiseptiques).
  • On retrouve aussi des écrits qui témoignent de la consommation régulière d’oignon par les ouvriers pour leur donner force et endurance dans la construction de leurs monuments. Il était aussi réputé pour limiter les infections bactériennes.
  • D’ailleurs les dépenses gravées dans la pierre de ces édifices prouvent aussi son usage important. Dans la construction de l’un d’eux, le royaume réserva presque 90 tonnes d’or pour acheter des oignons rouges et de l’ail. Parfois les ouvriers refusaient de travailler si ils n’avaient pas reçu leur ration.

💰 On parle de 1600 talents d’argent pour un repas à base d’oignon et d’ail dans d’autres livres.

◾ Les Grecs

  • Le médecin Hippocrate cite déjà l’utilisation de l’oignon pour la stimulation physique et sexuelle (tonique et aphrodisiaque). Il est aussi mentionné que les athlètes se massaient le corps avec du jus d’oignon et que certains guerriers en consommaient tellement que les ennemis pouvaient les repérer sans les voir. Discoride (1er siècle) dans son traité sur la matière médicale, en vante les qualités.
  • On lui attribuait aussi un effet diurétique prononcé (“chasser les urines”) et une action anti-infectieuse.
  • Pline considérait son suc comme le meilleur remède de l’oedème généralisé.

◾ Les arabes

  • Il était utilisé en macération pour augmenter la libido et la vigueur charnelle.

◾ L’empire du Milieu

  • Il est cultivé depuis environ 5 millénaires. L’espèce la plus consommée aurait transité par l’Inde lors de la dynastie Han avant de séduire les médecins, jardiniers et cuisiniers chinois.

🔖Cette plante est appelée de nos jours “hu-t’sung” c’est à dire “oignon étranger”.

◾ Les romains

  • L’Allium cepa était surtout consommé par les pauvres car les “riches” ne supportaient pas son odeur. Après la chute de l’empire romain, le capitulaire De Villis garde de nombreuses informations sur l’oignon qui est cultivé dans les potagers impériaux pour se nourrir mais aussi pour se soigner.

◾ Et les autres ?

  • Au 13 ème siècle les bretons ont popularisé leurs oignons en les vendant dans les marchés de Londres.
  • Au Moyen Âge il est réputé pour ses vertus antiseptiques et bactéricides et souvent utilisé lors des grandes épidémies comme le choléra et la peste. On l’utilisait aussi comme aliment de base pour résister aux famines.
  • L’engouement pour l’oignon n’était pas seulement gustatif ou médical mais aussi économique : cette culture potagère, contrairement à celles des champs (céréales et légumineuses) était affranchi de tout impôt ou de prélèvement du gouverneur.
  • Il y a environ 100 ans, on préconisait l’oignon dans le traitement du prostatisme (hypertrophie de la prostate) : il améliorait l’état des malades ou, tout au moins, permettait de les préparer à une possible intervention chirurgicale.
  • Vers le milieu du 20 ème siècle une étude originale de cardiologues britanniques tenta de montrer qu’un régime riche en oignons frits ou bouillis en augmentant la fluidité du sang, réduisait les risques de thrombose et d’infarctus, même si par ailleurs la nourriture est très riche : en somme un régime “aux petits oignons”

❓Cependant son origine reste inconnue, certains spécialistes parlent du territoire de l’ancien empire Perse, d’autres s’accordent sur la région qui s’étend de la Palestine à l’Inde il y a au moins 5 000 ans.

🔬 Les récentes recherches n’ont fait que confirmer ce que les anciens ont découvert et ont agrandit la liste de ses bienfaits !

🌎 D’autre part cet aliment santé est de moins en moins consommé dans la plupart des pays de l’Occident et les conséquences se voient sur l’émergence de maladies, la faiblesse du système immunitaire et le développement inquiétant de nombreux cancers.


🌿 Présentation

🛖 Heureux celui qui possède un potager, il apprend à cultiver la terre d’Allah pour profiter de Ses bienfaits.

》L’Allium cepa est une plante à bulbe herbacée pouvant mesurer jusqu’à 1 mètre de haut, elle possède une hampe florale creuse avec des fleurs blanches, vertes ou d’un rose violacé rassemblées en une grosse ombelle de forme circulaire.

↪ Il existe de nombreuses variétés qui se distinguent par leur forme (a), leur origine, leur précocité, leur utilisation, leur conservation ou encore leur couleur (b). Adaptées aux exigences des sols et des climats.

(a) РRondes, allong̩es ou aplaties.

(b) – Blanche, jaune et rouge.


⚪Parmi les blancs :

➡️ Les petits oignons de printemps vendus en bottes

➡️ Les oignons doux des Cévennes qui possèdent le label AOP (appellation d’origine protégée) et cultivés uniquement dans certaines communes du sud de la France. Ils entrent dans les variétés d’oignons qui ne font pas pleurer.

💭 Il y a aussi le Snowball ou le blanc de la Reine et bien d’autres.

➖➖➖

🟡 Dans l’équipe des jaunes :

➡️ Le Paille des Vertus qui a une grande taille est souvent utilisé pour les soupes.

➡️ Le Ailsa Craig qui se démarque par son poids élevé qui peut dépasser le kilo.

➡️ L’Auxonne qui se conserve jusqu’à 8 mois après la récolte.

💭 Mais aussi le Sturon, l’oignon de Lézignan, l’oignon de Mulhouse, l’espagnol…

➖➖➖

🔴 Et enfin chez les rouges (couleur donnée par les anthocyanines) :

➡️ Le Rossa di Tropea Calabria qui vient de Calabre en Italie. Il est souvent tressé et cultivé sur des terres protégées (IGP 2008).

➡️ On trouvera aussi le Rouge de Florence, le gros Brunswick, le red baron (souvent utilisé pour les salades), le rouge pâle de Niort (dans les omelettes) ou encore le Bronze d’Amposta.

➖

💡 Le saviez vous ?

🔊 L’expression populaire “s’occuper de ses oignons” : initialement bien connaitre son sujet en référence à la grande variété d’oignons.


⚙ L’art de l’autonomie

👍🏼 Voici quelques infos intéressantes pour ceux qui veulent cultiver une des nombreuses variétés de l’Allium cepa :

◾ Il est préférable de planter à coté de vos oignons de la betterave, du chou, de la carotte, de la laitue, de la pomme de terre, de la fraise, des tomates ou un rosier ! Ce sont les bon compagnons

🥕 La carotte l’aide à se protéger contre la mouche (alterner les rangs). N’hésitez pas à sélectionner plusieurs variétés d’oignon pour découvrir les mieux adaptés à votre terrain (limite mauvaises récoltes)

◾ L’asperge, la fève, le haricot ou le pois ne doivent pas se trouver à proximité.

◾ Déposer une fine couche de terre enrichie en vieux fumier (au moins 6 mois) pour éviter que les graines ne soient emporter par le vent puis recouvrir de paille afin de conserver l’humidité pour la bonne croissance et freiner l’apparition des mauvaises herbes.

➖➖➖

  • L’oignon est résistant à bien des attaques, il nécessite peu d’entretien et d’arrosage. En observant la rotation des cultures sur trois ou quatre ans de façon à ne pas épuiser la terre de ses nutriments, en diversifiant les végétaux compatibles, en employant du compost, de l’engrais vert ou du fumier mur, on renforcera suffisamment la plante pour éviter les traitements chimiques indésirables.

➖ Les maladies et les parasites de l’oignon sont le charbon, la rouille, le mildiou, la graisse, la mouche (hylema antiqua).

➖ L’oignon est mûr lorsque le feuillage apparent commence à sécher. Le bulbe sera délicatement dégagé avec la fourche bêche en veillant à ne pas l’abimer puis arracher à la main en saisissant la base des feuilles.

➖ Plus les oignons poussent vite plus ils seront doux. Une oignonière mal irriguée et négligée produira des bulbes forts et odorants


🔍 Voyons ce qu’il contient

🎖L’oignon possède par la permission d’Allah la plupart des éléments indispensables au bon fonctionnement du corps humain, il a un large spectre d’action.

  • Pour 100 g d’oignon cru : (environ) 43 kcal et 88 % d’eau !

↪ Avec 1,25 g de protéines, 0,58 g de lipides, 7,37 g de glucides (a) et 1,42 g de fibres

(a) totalement assimilables et n’entrainant pas de fatigue pour le foie

◾On y trouve des minéraux : potassium (riche), phosphore, calcium, sodium, magnésium avec du nitrate de calcaire.

◾Et des oligoéléments : fer, manganèse, cuivre, zinc, sélénium, soufre, iode, silice, cobalt, bore, chrome et du nickel.

🔺️Son apport en manganèse est particulièrement important pour la femme, dont les besoins sont supérieurs à ceux de l’homme.

◾Des vitamines : proA – B1-2-3-5-6-9 – C – E


💠 Le bulbe renferme de l’acide phosphorique et acétique, des citrates, des enzymes, des fructanes, des polysaccharides, des flavonoïdes (b) (glycoside, quercétine), des saponosides (glycosides de furostanols), des stérols, de l’oxyde de de propanethial et une essence aromatique riche en composés soufrés, telles l’allicine et l’alliine (c).

↪ (b) Supérieure à l’état frais – les oignons jaunes et rouges en contiennent 10 fois plus que le blanc. Peut atteindre 50 mg pour 100g

↪ (c) Qui se dégrade en acide pyruvique puis en disulfures – disulfures d’allyle, l’huile volatile qui nous fait pleurer.

》On peut aussi citer la glucokinine (hormone naturelle hypoglycémiante), les oxydases et diastases (qui sont détruites par la chaleur) et des principes antibiotiques.

🔺️Les oignons rouges renferment plus de polyphénols (flavonoïdes et anthocyanines) que les variétés jaunes et blanches. 🔺️


🚦Bienfaits

💎 Ibn Al Qayyim ( رحمه الله) a écrit :

• On interrogea Â’isha (qu’Allah l’agrée) sur l’oignon et elle répondit : ” le dernier plat mangé par le Prophète (ï·º ) contenait de l’oignon”. (1)

↪ On rapporte également que le Prophète (ï·º) a interdit à celui qui en mangeait d’entrer dans la mosquée. (2)

◾L’oignon est chaud au troisième degré, il contient un excédent d’humidité, il est utile contre la transformation de l’eau, repousse l’odeur des venins, donne de l’appétit, renforce l’estomac, est aphrodisiaque, augmente le sperme, embellit le teint, stoppe la pituite et nettoie l’estomac.

◾Ses graines dissipent le vitiligo et sont également utiles si on les frotte autour de l’impétigo. Mélangé au sel, il fait tomber les verrues. Si celui qui prend un remède purgatif le sent, cela chassera nausées et vomissements, et il fera disparaitre l’odeur du remède. Si on l’instille avec son eau, cela purifie la tête, et on peut en mettre quelques gouttes dans l’oreille en cas de mauvaise audition, de bourdonnement, de pus et de liquide apparaissant dans l’oreille. Il est aussi utile contre le liquide qui coule de l’oeil, en application sur l’oeil avec ses graines mélangé avec du miel pour rendre sa blancheur à la cornée. L’oignon cuit est très nourrissant, et il est bon contre la jaunisse, la toux, et l’âcreté de la poitrine; il est aussi diurétique, purgatif, et il est bon en cas de morsure de chien non enragé, si on presse dessus son jus avec du sel et de la rue. Si le malade le supporte, il ouvre l’orifice des hémorroïdes.

🔻 Quant à ses inconvénients, il engendre migraine et maux de tête, produit des gaz, et assombrit la vue. Sa consommation excessive provoque oubli, corrompt la raison, change l’odeur et l’haleine de la bouche et nuit au compagnon et aux anges, on met fin à son odeur si on le cuit, et ainsi il perdra sa nocivité. On rapporte que le Prophète (ï·º) a ordonné à celui qui consomme l’oignon et l’ail de tuer leur odeur en les cuisant (3). On peut également faire disparaitre son odeur en mastiquant des feuilles de rue.

📗 Authentique de la médecine prophétique #P.286 Editions Tawbah.


🌱 Partie utilisées : le bulbe frais, son suc et en huile essentielle.

📈 Statut actuel : la plupart des études (récentes) montrent que l’oignon n’est pas assez consommé en Occident et font un lien direct avec le nombre élevé de cancers dans ces régions.

🥗 Notons que les régions du monde où l’oignon est cuisiné presque à chaque repas comptent le plus de centenaires.

👍🏼Ce légume est si facile à cultiver et peu couteux que beaucoup de gens s’étonnent de ses nombreuses propriétés. Les affirmations populaires sur son efficacité pour soigner d’innombrables maladies ont depuis longtemps été confirmées par la science.


🦠 Contre les micro-organismes pathogènes :

🚀 Ses principes aromatiques sont si puissants qu’ils peuvent venir à bout de bien des maladies infectieuses.

🧫 À la fois antiseptique et anti-infectieux, l’oignon s’avère plus efficace que la plupart des antibiotiques contre de nombreuses bactéries -bactériostatique et bactéricide- (a).

↪ (a) notamment sur le staphylocoque doré (Pr L.B) ou les infections urogénitales (prostates, cystites…)

🔬Le Dr M.C et son équipe ont découvert qu’une substance végétale se trouvant dans l’oignon (quercétine) pourrait agir de manière préventive et curative sur les virus (b).

↪(b) incluant la famille des coronavirus.

🦷 L’extrait d’oignon est aussi utilisé dans les stomatites et les affections bucco-pharyngées

🩹 Il sert de désinfectant et de pansement naturel pour les blessures et autres plaies.

❄ Les sels de soude et la potasse de l’oignon permettent de lutter contre les infections tout en alcalinisant le sang. Cette action, jointe à celle, adoucissante et émolliente, que lui procure la cuisson, le rend précieux comme pectoral(c) dans les toux rebelles, les rhumes, la laryngite et les bronchites.

↪(c) il calme les gorges irritées et accélère l’évacuation des sécrétions bronchiques.

🚨 C’est donc une aide précieuse dans le renforcement du système immunitaire.


📍Concernant la grippe :

📑 Un rapport de scientifiques réalisé lors d’une épidémie de grippe au début 20 ème siècle explique que dans un des villages cruellement éprouvés par ce fléau, les membres d’une seule maison ont pu survivre :

  • “Aucun membre de la famille n’avait été infecté. Après plusieurs investigations, force fut de déduire que la seule particularité était un bol d’oignons frais épluchés scrupuleusement chaque jour par la femme de la maison puis laissé à l’air libre dans chaque pièce.

☀️ Cette “tradition” se retrouve dans le sud de la France lorsque l’hiver approche ou pour assainir une pièce dans laquelle se trouve un malade (avec parfois en plus de la lavande #puissant antiviral).


🔥Stratégie de prévention contre le cancer

➖ Des études réalisées dans différents pays (Italie, Suisse, Shangaï…) montrent que la consommation régulière d’aliments de la famille des Alliacées (oignon, ail, échalote…) a un effet protecteur contre plusieurs types de cancers.

➡️ De 1 à 7 portions d’oignons par semaine ou 10 g de légumes de la famille Allium par jour diminuerait les risques de cancer :

  • du colon,
  • du larynx,
  • de l’oesophage,
  • de la cavité orale,
  • des ovaires,
  • de la prostate

➖ Des chercheurs français ont de leur coté observé que la consommation d’oignons par des femmes du nord-est de la France (Lorraine) était associée à une baisse de cancer du sein.


💡 Explication : les composés de l’oignon pourraient interférer avec le développement des cancers par leur effet sur les systèmes responsables de l’activation et de la détoxification des substances étrangères ayant un potentiel cancérigène

↪ En somme les propriétés anticancéreuses des légumes de la famille Allium semblent principalement liées à leur contenu en composés soufrés.

🔺️ Néanmoins dans l’oignon, il ne faut assurément pas négliger l’apport important en certains polyphénols comme la quercétine qui peut bloquer le développement des cellules cancéreuses sur deux fronts.

↪ En diminuant leur réactivité et en accélérant leur élimination


🫀Un bon coeur :

➖ L’oignon facilite la diminution du mauvais cholestérol (LDL) et “fluidifie” le sang par son activité d’anti-agrégant plaquettaire grâce à sa quercétine et ses composés soufrés qui agissent en synergie sur différents systèmes enzymatiques.

➡️ Ceci limite les risques de thrombose (formation de caillots dans le sang) ou d’infarctus et donc de maladies cardio-vasculaires.

➖ Il augmenterait la contraction systolique cardiaque et la volume sanguin expulsé, jouant ainsi le rôle d’hypotenseur.

➖➖➖

  • Une étude chinoise publiée en 2012 dans le Journal of the Science of Food and Agriculture a montré que la consommation d’aliments de la famille Allium améliore le taux des lipides sanguins en diminuant le taux du cholestérol total et celui des triglycérides. Elle aurait aussi un effet non négligeable contre l’hypertension.

➖ Cependant son action est environ 13 fois plus faible que celle de son cousin l’ail.

➖ Il faudrait en consommer environ 200 g par jour.

➖➖➖

🚿 Système urinaire et drainage :

➖ Son action sur les reins renforce leur rôle de filtre en favorisant l’élimination et permet d’éviter les intoxications dues à un ralentissement de ce processus dont la manifestation physique s’exprime par la fatigue, des troubles fonctionnels, voire des maladies lésionnelles.

➖ C’est un diurétique puissant (a), il pousse à uriner, facilite le rejet de l’urée et la dissolution de l’acide urique (b).

↪ (a) par la présence des fructosanes.

↪ (b) responsable de la maladie de la goutte

➖ On l’emploi couramment pour lutter contre toutes les rétentions hydrosodées (oedèmes, ascites, cirrhoses, pleurésies, péricardites)


🧁Contre la maladie du sucre, le diabète :

➖ La présence d’inuline et de chrome confère à l’oignon un pouvoir rééquilibrant glandulaire, réduisant ainsi les dégâts hépatiques et rénaux causés par le diabète.

➖ Sa glucokinine (a) lui permet d’être hypoglycémiant – l’action est plus tardive sur la glycémie que celle de l’insuline, mais elle est plus durable.

↪ (a) elle stimule les ilots de Langerhans -au niveau du pancréas- (D & J-BC)

➖ La diphénylamine, une amine spécifique, régule elle aussi le taux de sucre dans le sang.

➖➖➖

🛡 Antioxydant :

➖ Étant riche en différents composés précieux (vitamine C, enzymes, flavonoïdes, minéraux(b), oligoéléments et autres), l’oignon a un effet non négligeable dans la protection de nos cellules contre les radicaux libres.

(b) un des légumes les plus riches en sélénium.

➖ Il est donc recommandé en prévention contre la sénescence

➖➖➖

🔄 Action équilibrante :

➖ L’association entre le potassium et le chlorure de sodium va permettre de rétablir le pH sanguin (stabilisation du taux d’acidité dans le corps).

Ceci est important pour les différentes flores qui composent notre corps (buccale et intestinale).

➖ Il possède un pouvoir équilibrant glandulaire.

➖➖➖

🥘 Digestion :

➖ L’oignon est un pré-biotique naturel riche en fibres, il renforce et aide au développement des bonnes bactéries dans nos intestins. Ces dernières interviennent dans l’équilibre du métabolisme, dans le bon fonctionnement du système immunitaire et bien d’autres choses.

➖ Il combat l’atonie digestive, la lithines biliaire et exerce un effet bénéfique sur le foie et le pancréas.

🥣 La bonne soupe à l’oignon

➖ Il est vermifuge (c), limite le risque de fermentation intestinale et lutte contre les problèmes digestifs.

➡️ En d’autres termes : il désinfecte l’intestin, rétablit les problèmes de constipation(d), de diarrhée et de flatulences.

↪ (c) parasites intestinaux

↪ (d) il garantit un meilleur transit grâce aux sucres naturels et mucilages qui exercent un effet laxatif.

➖➖➖

🍟 Surpoids :

➖ L’Allium cepa constitue l’un des piliers du régime des anciens peuples de Méditerranée grâce à son effet drainant et son pouvoir rééquilibrant.

➖ Non seulement il facilite une meilleure assimilation des nutriments mais il procure aussi une sensation de satiété très agréable.

➖ Sa consommation réduit le surplus de graisses dans le sang et stimule le foie.

➖➖➖

🦴 Pour des os solides :

➖ L’oignon a la particularité d’agir dans l’inhibition des ostéoclastes. Ces derniers sont responsables de la destruction du tissu osseux.

➖ De ce fait il est vivement conseillé pour lutter contre l’ostéoporose.

➖ Ajouter à cela l’association l’association du calcium, du phosphore et du silice(a) qui favorise une bonne assimilation du calcium

↪ (a) participe aussi à la régénération du collagène.

🔺️ Les os sont ainsi renforcés à tous les âges : au cours de la croissance, dans le cas fracture ou d’une cassure, au moment de la ménopause ou de l’andropause et de la vieillesse.

➖➖➖

💤 Fatigue :

➖ L’oignon lutte contre l’asthénie et le surmenage (physique et intellectuel)

🔺️ Les glucides de l’oignon sont entièrement et directement assimilables, ce qui en fait un aliment revitalisant..

➖➖➖

🧠 Système nerveux :

➖ Grâce au phosphate, au sulfate et au nitrate de potassium il stabilise et stimule le système nerveux.

⛔ L’absence de ces éléments se traduit par l’irritabilité, la mélancolie voir la névrose

➖ Source en vitamine B6 (“pyridoxine”), il permet la fabrication des neurotransmetteurs, ainsi que la formation de certains composants des cellules nerveuses.

💭 La B6 fait partie des co-enzymes qui participent au métabolisme des protéines et des acides gras.

➖ Il serait utile contre les migraines et névralgie.

➖➖➖

🍼Libido et reproduction

➖ L’oignon a des propriétés aphrodisiaques reconnues par de nombreuses civilisations qui l’utilisent en macération à cet effet.

➖ Tonique il améliore la circulation sanguine des organes sexuels, notamment par son apport en vitamine E mais aussi par son association de fer, de phosphore et de potassium.

➖➖➖

🔹️ Mais encore ?

# La cure d’oignon au printemps est aussi indiquée que les cures de pissenlit, de raisin ou les cures minérales.

# L’oignon serait aussi bénéfique contre l’anémie, le scorbut, la scrofule, les rhumatismes, l’arthritisme, le rachitisme et l’asthme.

# De plus la quercétine qu’il contient aide à lutter contre les manifestations allergiques respiratoires.


  • En externe :

::: C’est un antiseptique et un antalgique naturel

::: Traditionnellement il est utilisé pour son action émolliente, notamment pour faire murir les furoncles et sur les abcès.

::: C’est un curatif de la peau et du système pileux


💊 Remèdes in chaa Allah

🌱 Préparations pour les soins : utiliser des bulbes issus d’une culture naturelle.

📥 En interne #

➡️ Macération d’oignon :

➖ Émincer trois ou quatre oignons et verser dessus un litre d’eau frémissante. Laisser macérer 2 ou 3 h avant de filtrer. Boire 2 ou 3 verres par jour

⛔ Attention : le faire seulement si on peut se rendre souvent aux toilettes dans la journée.

➡️ Sirop d’oignon :

a) Émincez très finement 100g d’oignon et faites bouillir dans 20 cl d’eau pendant 10 minutes. Filtrez et ajoutez 2 bonnes cuillerées à soupe de miel. Mettez à nouveau sur le feu et laissez bouillir jusqu’à obtenir un sirop épais. Prenez en deux à six cuillerées à café par jour.

b) Coupez plusieurs oignons en rondelles que vous disposez dans une assiette creuse. Couvrez de sucre roux et laissez macérer 24h. Recueillez le jus produit et prenez en trois ou quatre cuillerées à soupe par jour.

➡️ Décoction :

➖ Couper 3 gros oignons en quartiers, sans les éplucher. Dans une grande casserole, verser 1 litre d’eau et les oignons. Porter à ébullition puis laisser cuire 15 min à petit bouillon. Filtrer et conserver au frais puis prélever au fur et à mesure de vos besoins.

➡️ Jus d’oignon :

➖ Mixer ou râper environ 1kg d’oignons, les blancs sont souvent plus juteux. Passer au chinois pour recueillir le jus que vous veillerez à consommer frais rapidement. La pulpe d’oignon peut alors être utilisée en cataplasme.


⚗ Huile essentielle (HE) :

➖ 1 goutte sur un morceau de sucre, dans un yaourt ou du fromage blanc, 2 fois par jour.

➡️ Gélules :

➖ 2 gélules avant chaque repas jusqu’à amélioration des symptômes.

➖➖➖

📤 En externe #

➡️ Cataplasme de pulpe d’oignon cru :

➖ Munisser vous d’un linge doux, ni trop épais, ni trop fin. Choisir de préférence des oignons blancs juteux que vous réduirez en pâte, en les passant rapidement au mixeur par exemple. Travaillez cette préparation jusqu’à ce qu’elle prenne une consistance homogène, sans hésiter à ajouter un peu d’eau de source si nécessaire. L’application pourra se faire à température ambiante, mais vous pourrez aussi faire chauffer l’oignon à 37°C pour une meilleure efficacité.

➡️ Lotion d’oignon

➖ Écraser quelques oignons et laisser macérer une journée dans du vinaigre de cidre en proportions égales. Filtrez le tout en veillant à extraire le maximum de jus. Vous pourrez appliquer cette lotion en légères frictions.

➡️ Huile essentielle (HE) :

➖ Appliquer l’huile essentielle sur les parties à traiter jusqu’à amélioration des symptômes.

➖➖➖➖➖➖➖

🔺️ Consommer régulièrement de l’oignon, frais ou cuit, dans vos crudités avec de l’huile d’olive, potages et autres plats pour lutter contre la plupart des maladies citées dans cet article.🔺️


📍Santé

1) Abcès et panaris :

  • Préparer un cataplasme d’oignon cuit – appliquez le le plus chaud possible sur l’abcès et laissez agir quelques instants. Renouvelez l’opération aussi souvent que nécessaire. Ce traitement local permet de le faire murir et d’apaiser la douleur par son action désinfectante. N’oubliez pas que l’abcès est le signe extérieur d’un dysfonctionnement interne, une sorte de rappel à l’ordre. (idem furoncle)

ou

  • Placer un oignon dans une casserole avec un peu d’eau et faire frissonner sans bouillir. Retirer l’oignon de l’eau, l’ouvrir en deux et le laisser le légèrement tiédir. Mettez le doigt à l’intérieur de l’oignon. Attendre une dizaine de minutes, puis désinfecter. Recommencer l’opération deux fois par jour, le matin et le soir jusqu’à ce que le panaris ait muri et soit percé.

2) Furoncles et hémorroïdes :

  • Faire cuire un oignon au four et appliquer sa chair chaude sur les furoncles et froide sur les hémorroïdes.

ou

  • (Hémorroïdes) – Hachez un oignon frais et mélangez le avec une grosse noix de beurre. Appliquez sur les hémorroïdes 30 min. Séchez et renouvelez deux fois par jour. Ou bien faites cuire un oignon au four et appliquez sa chair, après l’avoir laissée refroidir, sur la zone douloureuse pendant 15 min.

3) Grippe :

  • Utiliser la macération (recette ci-dessus) pour réduire l’impact de cette maladie dès les premiers symptômes (l’oignon contient une puissante huile essentielle à la fois antiviral et antiseptique).

ou

  • Émincer 2 oignons et de les laisser mariner quelques heures dans 1/2 l d’eau de source. Buvez un verre de cette macération entre les repas et un au coucher pendant 10 à 15 jours pour renforcer votre terrain immunitaire.

4) Gorge et bronches :

  • Utiliser le sirop (a) ou la décoction (recettes ci-dessus)

ou

  • (gorge) En gargarisme : écrasez un oignon bien juteux et ajoutez une 1 cas de cannelle et du miel (de thym par ex). Emulsionnez bien. Faites un gargarisme en prélevant une à deux cuillères à café de ce mélange que vous pourrez avaler ensuite. Répétez l’opération 3 fois par jour de préférence après le repas et avant le coucher.

5) Rhume :

  • Utiliser le sirop (b)
  • Coupez un oignon en deux et posez le sur votre table de nuit au moment de vous coucher. Grâce aux essences d’oignon qui se diffusent, vous pourrez bien dormir le nez débouché in chaa Allah.

6) Migraine (apaiser):

  • Cataplasmes d’oignons crus sur le front (le faire avant de dormir ou se reposer dans l’obscurité)

7) Piqure d’insecte :

  • Frotter la région pendant 1 ou 2 minutes avec un morceau d’oignon (ne pas oublier d’extraire le dard).
  • (Morsure) : préparez un cataplasme d’oignons crus. Couvrez en la morsure et laissez agir 30 min environ. L’action désinfectante de l’oignon contribue à l’apaisement de la douleur.

8) Bourdonnement d’oreille / acouphènes :

  • Imbibez un coton de jus d’oignon que vous glissez dans votre conduit auditif.

Ce coton imbibé de jus d’oignon peut aussi être appliqué sur les dents malades et douloureuses (névralgies dentaires).

9) Dents :

  • (Abcès) Écraser un oignon pour en exprimer le suc. Imbiber en un coton tige et badigeonner très souvent la gencive à l’endroit de l’inflammation où se trouve l’abcès.
  • (Névralgie) Afin de calmer l’inflammation en attendant votre rendez vous chez le dentiste, mélangez 30 g de suc d’oignon au même volume d’eau. Imbibez de cette préparation un petit tampon de coton et disposez le délicatement dans la dent creuse. Renouvelez l’opération aussi souvent que nécessaire. Si la douleur est moins vive, vous pouvez remplacer ce mélange par un simple jus d’oignon. L’action antiseptique de l’oignon participera activement au décongestionnaient et au soulagement.

10) Coupures, plaies, ulcère externe, brûlures :

  • Si superficiel appliquer la fine pellicule qui sépare chaque couche de l’oignon, c’est un pansement antiseptique sans égal (facilite cicatrisation et désinfecte !)#on peut recouvrir d’un bandage ou d’une gaze pour les coupures.

ou

  • (en plus pour brûlure) préparer des cataplasmes d’oignons pilés crus et appliquer sur la brulure. Laisser agir 30 min environ. Une sensation apaisante se fera rapidement sentir.

Lorsqu’il faudra refaire le pansement, il sera facile à enlever, même si la plaie a saigné ou suppuré.

11) Verrues :

  • Pour les faire disparaitre, creuser un oignon et le remplir de gros sel : frottez vos verrues matin et soir avec le liquide qui s’écoule de l’oignon.

ou

  • Mélange oignon + sel marin +argile à parties égales.

12) Pour faire baisser la fièvre :

  • En cas de forte fièvre chez un enfant (10 mois/ 6 – 7 ans), hachez finement 3 ou 4 gros oignons ordinaires ou blancs et confectionnez un emplâtre copieux autour des pieds de l’enfant, l’emplatre maintenu dans un linge ou des chaussettes. Une baisse de température spectaculaire a lieu généralement en moins de 2 h in chaa Allah.
  • Déposer un oignon coupé en deux non loin de votre tête lorsque vous allez dormir (toute la nuit).

13) Contre la diarrhée :

  • Une poignée de pelures d’oignon pour un litre d’eau. Laisser bouillir 10 minutes et boire 1/2 litre par jour.
  • Pour les nourrissons : faire infuser pendant 2 h trois oignons coupés dans 1L d’eau bouillante – sucrer si nécessaire.

14) Contre la constipation :

  • Faites cuire dans un litre d’eau un gros oignon pendant 10 minutes. Retirez du feu et ajoutez une cas de miel et le jus d’un citron bien mur. Buvez le tout avant votre petit déjeuner pour un effet radical. Cela demande un peu de courage lorsque l’on n’est pas habitué (marche aussi pour l’hypertension).

15) Contre les rhumatismes :

  • Utiliser la préparation sous forme de décoction (ci-dessus) > 1 verre au lever et 1 verre au coucher pendant une semaine.

16) Contre la congestion céphalique, la méningite :

  • Traitement d’appoint en frottant les tempes avec un oignon et en emballant les pieds dans 1kg à 2 kg d’oignons hachés (laisser 8h à 10h)

17) Contre rétention d’urine, l’oligurie :

  • Cataplasmes d’oignons crus sur le bas ventre.

18) Contre engelures, crevasses, écorchures :

  • Écraser un ou deux oignons pour en extraire le jus. Tremper une gaze ou un linge fin dans ce suc. Panser les crevasses avec ces compresses, gardez toute la nuit.

19) Ballonnements et flatulences :

  • Quand vous êtes dérangé après un gros repas, faites cuire un gros oignon émincé dans un demi litre d’eau avec un couvercle sur la casserole. Passez à la moulinette et buvez le tout. Dans les 3 à 4 h qui suivent tout rentre dans l’ordre.

20) Essayer de “calmer” les nerfs :

  • Couper un oignon en deux et respirer fortement

21) Pour les cardiaques et asthmatiques :

  • Un oignon cuit au four placé sous la plante des pieds au coucher serait bénéfique.

22) Anémie :

  • Faites une cure d’oignons (non détaillées ici).

23) Otite non virale :

  • Faites de la purée d’oignons crus et appliquez la en cataplasmes autour de l’oreille en renouvelant toutes les 3 heures pour obtenir un effet décongestionnant.

ou

  • Rapez des oignons, mettez les dans un mouchoir en tissu, pliez le en quatre et introduisez le dans un gan de toilette. Fixez le sur l’oreille à l’aide d’un bandage.

24) Surpoids :

  • Si vous le supportez bien, mangez régulièrement de l’oignon. Vous pouvez le consommer cru, tel quel, ou bien le faire macérer quelques heures dans de l’huile d’olive (ce qui l’adoucit et le rend plus digeste), puis le mettre dans les salades, crudités, hors d’oeuvre, et dans tous les potages. On peut aussi hacher un oignon et le laisser macérer quelques heures dans 25 cl d’eau chaude. Buvez la macération le matin à jeun après lui avoir ajouté quelques gouttes de jus de citron. Recommencez chaque jour pendant plusieurs semaines.

25) Toux :

  • Émincer très finement 100 g d’oignon et faire bouillir dans 20 cl d’eau pendant 10 min. Filtrer et ajouter deux bonnes cuillères à soupe de miel. Mettre à nouveau sur le feu et laisser bouillir jusqu’à obtenir un sirop épais. Prendre 2 à 6 cuillères à café par jour.

26) Fatigue et changement de saison :

  • Incluer à votre alimentation quotidienne 200 g d’oignons crus. Cette cure est préconisée à chaque changement de saison et après une importante fatigue, qu’elle qu’en soit la cause.

27) Douleurs articulaires, arthritiques et rhumatismales :

  • Raper un oignon et l’étaler dans un tissu fin ou une gaze de coton. Appliquez ce cataplasme à l’endroit douloureux.

28) Oedème :

  • Mettre 2 oignons coupés dans 1l de lait frais. Laisser macérer au frais pendant 24h puis le filtrer et boire le lait en petite quantité à la fois tout au long de la journée.

29) Acné :

  • Le soufre de l’oignon lutte contre les petits boutons et les manifestations acnéiques . Vous pourrez appliquer plusieurs fois par jour une lotion faite à base de jus d’oignon et jus de citron qui de plus entrainera une meilleure cicatrisation.

➖➖➖

💭 Mais encore ?

#Le suc d’oignon a été vanté par l’École de Salerne contre l’alopécie

  • L’application d’une lotion préparée à base d’oignon stoppe ou ralentit de façon sensible la chute des cheveux restants. Emincez 3 oignons et laissez macérer dans 1l d’eau de source. Filtrez en exprimant le plus possible de jus d’oignon. Frictionnez votre cuir chevelu 2 fois par jour.

🪞Beauté ::: la consommation de l’oignon a une action notable sur la peau. Les toxines libérées entrainent un grain de peau plus régulier et plus net.

> Les médecins arabes préconisaient le mélange oignon, sel et poivre en application locales contre la chute des cheveux

> Contre les taches de rousseur, frictions avec un vinaigre dans lequel on a fait macérer des oignons broyés ou frictions avec jus d’oignon

> La fabrication de kératine des ongles (mais aussi des cheveux) est stimulé par le soufre présente dans l’oignon, participe donc à son renforcement.

➖➖➖

🏡 Entretien de la maison

a) Les vers et le bois :

  • Frotter quotidiennement les meubles en bois avec un oignon coupé en deux pendant 10 à 15 jours pour les débarrasser des petits vers qui les rongent

b) Les objets en cuivre :

  • Mélanger de l’oignon broyé avec de la terre humide est excellent.
  • Pour préserver les cuivres des taches de mouches, les badigeonner avec un pinceau imbibé de jus d’oignon

📂 D’autres “‘trucs”

➖ L’encre “invisible” qui n’apparait que lorsque le papier est exposé à une source de chaleur n’est autre que du jus d’oignon.

✅ Il fut un temps où les messages secrets étaient camouflés de cette manière dans une lettre.

➖ Couper un oignon en deux et le laisser à coté pourrait éloigner les moustiques par effet soporifique.


🔸️Pour finir…

🌯 Se préparer à manger :

➡️ Lorsqu’on cuisine, il est préférable d’ajouter les oignons en fin de cuisson pour préserver un maximum de dérivés sulfurés

➡️ Pour bien réussir la friture des pommes de terre, ajouter des morceaux d’oignons dans votre ustensile de cuisson. L’oignon empêche l’huile de sauter.

➡️ Si une forte odeur d’oignon persiste sur votre couteau, couper une carotte avec. La réaction chimique entre l’un et l’autre pourrait la faire disparaitre.

💧Pour éviter de pleurer en épluchant un oignon, faites le sous l’eau, car la substance irritante (l’oxyde de propanethial) est soluble dans l’eau.

↪ Cette formation d’oxyde de propanethial (par la LF synthase) est maximale 30 secondes après le bris d’oignon et diminue par la suite (c’est plus ou moins fort selon la variété d’oignon )

👍🏼Rappelons que les sécrétions lacrymales abondantes favorisent l’élimination de certaines toxines.


⚱ Conservation :

➡️ L’oignon frais se conserve 1 semaine dans le bac à légumes frais du frigo.

➡️ L’oignon sec se garde environ 2 mois à l’abri de la lumière.

➡️ Ne pas mettre les pommes de terre à coté des oignons, elle germeraient.


💡 Astuces :

》Pour éliminer l’odeur désagréable de l’haleine, après avoir mangé de l’oignon, mâcher 2 ou 3 grains de café ou quelques branches de persil, une pomme, ou un sucre sur lequel vous mettez une goutte d’essence de menthe.

》Pour faire disparaitre l’odeur sur les mains, il serait bon de les frotter à l’eau salée ou à l’eau additionnée d’ammoniaque ( 2 c.a.s pour 1L d’eau tiède )


⛔ Attention :

• Un oignon entamé et laissé plusieurs heures à l’air libre devient nocif.

• En raison de ses composés soufrés, l’oignon est souvent peu digeste et peut être responsable de flatulences et de ballonnements.

• Éviter de le manger cru si on souffre d’hyperacidité ou de brulures d’estomac car augmente l’acidité du suc gastrique.

• En cas de digestion difficile, il est préférable de le manger cuit que de ne pas en manger du tout. L’intégrer de façon progressive en réduisant peu à peu le temps de cuisson jusqu’à le manger totalement cru.

➖➖➖➖➖➖➖➖➖

🧅 سبحان الله والله أعلم

📚 Sources : cours universitaires (biologie végétale/nutrition), livres/documents en nutri-thérapie et diététique.

🗄 Nos 11 références (livres) utilisées sont disponibles uniquement sur demande.

⛔ Vérifiez allergies, contre indications et n’hésitez pas à revenir vers un médecin spécialiste !

➖➖➖➖➖

✒ Recherche, lecture et vérification : M. Abû Rahma (Luqman) & N. Abû Talha

✒ Rédaction : M. Abû Rahma (Luqman)

➖➖➖

📖 Lire ou relire :

◾ Le coeur (biologie humaine) : https://telegra.ph/Le-coeur-humain-04-08

◾ L’ail : https://telegra.ph/Lail-02-05

➖➖➖

• Site internet : https://www.bionutphy.com

• Telegram : https://t.me/BioPhyto

• Remarque, erreur ou suggestion : Biophytotelegram@gmail.com

➖➖➖➖➖